Reconnaissance anticipée

Saviez-vous que vous aviez la possibilité de reconnaître un enfant avant même qu’il soit né ? C’est une méthode peu courante mais elle existe et peut – dans certains cas – se révéler tout à fait utile et indispensable.

On vous propose comme ici d’en savoir plus sur cette démarche administrative ci-dessous.

La reconnaissance anticipée, c’est quoi ?

La reconnaissance anticipée est une démarche administrative qui vous permet de prévenir au plus vite l’état civil que vous allez être parents. C’est assez utile pour les personnes qui ne sont pas mariées notamment.

Mais attention, vous ne devez pas confondre la reconnaissance anticipée avec l’acte de naissance.

Reconnaissance anticipée

En effet, l’acte de naissance c’est la déclaration (obligatoire) de la venue au monde d’un enfant, dans les 5 jours suivant l’accouchement. Vous déclarez devant un officier d’état civil, seul apte à enregistrer un acte de naissance dans le registre d’état civil, la naissance.

Sont alors inscrits aussi bien les noms et prénoms de l’enfant mais aussi la date de naissance et l’heure exacte, ainsi que le lieu de naissance.

La reconnaissance anticipée consiste à anticiper pour déclarer l’état de grossesse et donner, surtout et avant tout, l’identité du père.

Dans quels cas faire une reconnaissance anticipée de naissance ?

Vous l’avez donc d’ores et déjà compris, une reconnaissance anticipée de naissance est utile dans les situations où les futurs parents ne sont pas mariés. En effet, cela veut dire que si jamais, la future maman a un souci de santé quelconque, la garde du bébé (en cas de mortalité maternelle notamment) ne revient pas forcément au papa.

Vous comprenez donc que la reconnaissance anticipée d’une naissance puisse avoir son importance. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, loin de là.

Comment reconnaître en anticipé un enfant ?

  • Vous devez vous rendre en mairie, le plus facilement, et y présenter vos pièces d’identité en cours de validité.
  • Un officier d’état civil rédige alors sur place un acte de reconnaissance.
  • Vous signez l’acte (seulement l’un des parents ou les deux) et vous avez ainsi une trace de la paternité.

En définitive, la reconnaissance anticipée est une formalité administrative qui prend tout son sens dans les cas de grossesse hors mariage. En effet, le fait d’être marié permet de prévenir certaines situations en cas de maladie, de décès, etc.

On pense notamment aux cas (heureusement rares) de mortalité maternelle où la mère meurt en couches. Si vous n’avez pas de preuves que vous êtes le père, il peut y avoir potentiellement des problèmes de garde du nourrisson.

Cela ne doit pas vous empêcher ensuite d’aller faire une déclaration de naissance, une fois l’accouchement venu. En effet, ce sont deux choses tout à fait différentes.